Qui sommes-nous?

Le CRAC-K est un collectif de recherche affinitaire – libertaire, (pro)-féministe, et contre toutes formes d’oppression – qui fonctionne de manière autogérée. Œuvrant nous-mêmes au sein de collectifs autonomes, nous percevons un grand potentiel de transformation dans la réflexion sur nos actions, individuelles et collectives. Aussi est-ce la raison pour laquelle nous nous impliquons dans ce projet de recherche portant sur les expériences de l’autonomie collective au Québec depuis 1995, et sur les modes d’organisation libertaires qui y sont liés.

À l’heure actuelle, en plus du répertoire de l’autonomie collective qui contient en quelque sorte les pages jaunes de l’autogestion au Québec, nous réalisons des monographies portant sur divers groupes et réseaux.

Alors que les monographies portant sur le groupe féministe libertaire Ainsi squattent-elles, celle sur le groupe éco-radical Liberterre, celle sur le groupe queer Les Panthères roses - Montréal et une traitant des projets de jardins autogérées ont été complétées, nous sommes en phase de réalisation d’ouvrages portant sur les groupes et réseaux suivants : la Convergence des luttes anti-capitalistes (CLAC), Q-TEAM (groupe queer), le Ste-Emilie Skillshare (lieu de création et de partage queer), le réseau des féministes radicales, ainsi que le réseau des (pro)féministes organisant dans les groupes anti-raciste/anti-colonial.   

Par un processus de recherche-action, nous travaillons à produire des publications reflétant les intérêts et préoccupations des groupes et réseaux. Ces écrits correspondent ainsi à ce que les activistes souhaitent véhiculer de leur milieu et en même temps, se plongent dans un processus de recherche qui les amènera à se transformer. Nous nous intéressons particulièrement aux défis, contradictions et enjeux qui sont vécus par les activistes au sein des organisations et des actions collectives, par exemple les rapports de domination qui s’installent entre les personnes, en lien avec les diverses catégories et expériences sociales.

Nous inscrivant en rupture avec la recherche universitaire habituelle, nous croyons que la connaissance est du domaine public et qu’elle devrait donc être construite et partagée par les personnes qui organisent les expériences au quotidien. Celles-ci, par leur participation à nos démarches, sont et seront, nous l’espérons, au cœur du contenu de cet espace virtuel. Nos travaux sont donc réalisés dans le cadre de recherches-action : ils sont aussi et avant tout les vôtres ! L’idée maîtresse d’une telle méthodologie est de relier les deux ambitions (la recherche et l’action) à travers des processus de va et vient entre l’une et l’autre, favorisant la participation de toustes. Cette démarche est conçue pour avoir des retombées positives pour les milieux, militants dans le cas qui nous occupe. Si les détails du fonctionnement vous intéressent, n’hésitez pas à visiter la bibliothèque.

C’est pourquoi nous poursuivons la création d’outils, tel ce site : par désir de dynamiser et de nourrir l’organisation libertaire, de contribuer à la fluidité des échanges entre de multiples groupes et individus, de poursuivre la consolidation de nos acquis et la concrétisation de nos idéaux.

Pour plus d’informations, pour ajouter un groupe au répertoire, ou pour connaitre les dates de nos événements, n’hésitez pas à nous contacter.